En pleine téléthon-mania française, un Gilles Lartigot à contre-courant rappelle l’irresponsabilité de l’industrie et des pouvoirs publics quant aux maladies dites « de civilisation », qu’on pourrait soigner ou prévenir avec une l’alimentation saine. Et de citer Hippocrate (460-370 avant J.-C.) qui déjà, disait : « Ton remède est ton alimentation ».

Selon l’auteur de EAT, Chronique d’un fauve dans la jungle alimentaire (2013), il y a « un lien très fort entre l’industrie pharmaceutique et l’industrie agroalimentaire ». 
En ces périodes de fêtes, quelque peu perturbées par la géopolitique, il est bon de rappeler ces fondamentaux.

L’extrait suivant est tiré du film de Sylvain Durain Le Sang du Père.

Publicités

Gilles Lartigot : « Quand je vois le Téléthon, ça me met en colère »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s