République fasciste : Maraîchers Bio perquisitionnés pour « lien avec le terrorisme »

Jeune couple de Maraîchers Bio  sympas et zen, ils sont pourtant perquisitionnés dans le cadre des mesures de l’état d’urgence pour lien avec le terrorisme.

 

Ils ont fait pousser des grenades ou importé des dattes?

Encore une illustration de la dérive fasciste de la république française et du gouvernement socialiste.

Gilles Lartigot : « Quand je vois le Téléthon, ça me met en colère »

En pleine téléthon-mania française, un Gilles Lartigot à contre-courant rappelle l’irresponsabilité de l’industrie et des pouvoirs publics quant aux maladies dites « de civilisation », qu’on pourrait soigner ou prévenir avec une l’alimentation saine. Et de citer Hippocrate (460-370 avant J.-C.) qui déjà, disait : « Ton remède est ton alimentation ».

Selon l’auteur de EAT, Chronique d’un fauve dans la jungle alimentaire (2013), il y a « un lien très fort entre l’industrie pharmaceutique et l’industrie agroalimentaire ». 
En ces périodes de fêtes, quelque peu perturbées par la géopolitique, il est bon de rappeler ces fondamentaux.

L’extrait suivant est tiré du film de Sylvain Durain Le Sang du Père.

Saint Cyprien de Carthage – Spectacles de la Création

Fuyez, fuyez, ces spectacles vains, pernicieux, sacrilèges tenez en garde vos yeux et vos oreilles contre les dangers qu’ils renferment. L’habitude du mal ne se contracte que trop vite. L’esprit de l’homme est naturellement porté au vice : que sera-ce donc s’il a sous les yeux des exemples funestes ? Il tombe par sa propre faiblesse : que sera-ce si on le pousse dans l’abîme ? Oui, je vous le répète pour la millième fois, loin de vous ces spectacles corrupteurs !

Ne croyez pas que les spectacles manquent au chrétien ; s’il sait se recueillir en lui-même, il trouvera des plaisirs vrais et utiles. Je ne parlerai pas de ces beautés qu’il ne nous est pas encore permis de contempler ; mais combien d’autres se présentent à nos regards !

colorful-landscapes-05

La magnificence du monde, le lever et le coucher du soleil amenant l’alternative des jours et des nuits ; le globe de la lune, marquant par ses diverses phases la fuite rapide du temps ; les constellations qui brillent sur nos têtes, le cercle des saisons, la terre se balançant dans l’espace avec ses montagnes et ses fleuves ; les mers avec leurs flots et leurs rivages ; l’air répandu partout et nous donnant tour-à-tour la pluie et la sérénité ; tous ces éléments divers alimentant chacun les habitants qui lui sont propres, l’air les oiseaux, l’eau les poissons, la terre les hommes, voilà les spectacles dignes d’un chrétien.

shutterstock_143116627

Quel théâtre, bâti par les hommes, pourra être mis en parallèle avec les œuvres du Créateur ? Supposez les pierres aussi grandes que vous le voudrez, ce n’est qu’un fragment de montagne, et les lambris dorés ne feront jamais pâlir l’éclat des astres. On admire bien peu les œuvres humaines quand on se reconnaît fils de Dieu ; et d’ailleurs ce serait manquer à sa noblesse que de ne pas réserver au Créateur toute son admiration.

Que le chrétien étudie les saintes Écritures : là encore il trouvera des spectacles dignes de sa foi. II verra Dieu créer le monde ainsi que les animaux et les soumettre au pouvoir de l’homme. Il verra les méchants engloutis dans un naufrage commun et les justes miraculeusement sauvés. Il verra la mer se dessécher pour offrir un chemin au peuple de Dieu et les rochers s’ouvrir pour le désaltérer. Il verra la nourriture descendre du ciel pour le nourrir, les fleuves enchaîner leurs eaux, les justes sauvés d’une fournaise ardente, les bêtes féroces domptées par la foi, les morts sortir de leurs tombeaux, et pour couronner le spectacle, le démon, qui avait soumis le monde à son empire, abattu sous les pieds du Christ.

Quel spectacle mes frères ! qu’il est magnifique ! qu’il est agréable ! qu’il est utile ! Il renferme tout ce qui anime notre espérance et assure notre salut. On peut en jouir, même quand on a perdu l’usage de ses yeux.

Ruines de la basilique Saint Cyprien à Carthage, Tunisie.

Ce spectacle, ce n’est pas un consul, un prêteur qui le donne, mais c’est le Créateur de toutes choses, le seul Dieu unique, le Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ glorifié et béni dans les siècles des siècles.

Saint Cyprien de Carthage (IIIè siècle) – Sur les spectacles

Dans les écrits de saint Cyprien, l'enseignement Orthodoxe à propos de l'Église est précisé : Elle est fondée sur le Seigneur Jésus-Christ, et fut proclamée et bâtie par les Apôtres. L'unité interne est exprimée dans une unité de Foi et d'amour, et l'unité externe est manifestée par la hiérarchie et les Sacrements de l'Église. Dans l'Église du Christ se trouve la plénitude de la vie et du Salut. Ceux qui se sont séparés d'eux-mêmes de l'unité de l'Église n'ont pas la vraie vie en eux. L'amour Chrétien est montré comme étant le lien qui tient l'Église ensemble. "L'amour est le fondement de toutes les vertus, et il continue avec nous éternellement dans le Royaume Céleste."

Dans les écrits de saint Cyprien, l’enseignement Orthodoxe à propos de l’Église est précisé : Elle est fondée sur le Seigneur Jésus-Christ, et fut proclamée et bâtie par les Apôtres. L’unité interne est exprimée dans une unité de Foi et d’amour, et l’unité externe est manifestée par la hiérarchie et les Sacrements de l’Église.
Dans l’Église du Christ se trouve la plénitude de la vie et du Salut. Ceux qui se sont séparés d’eux-mêmes de l’unité de l’Église n’ont pas la vraie vie en eux. L’amour Chrétien est montré comme étant le lien qui tient l’Église ensemble. « L’amour est le fondement de toutes les vertus, et il continue avec nous éternellement dans le Royaume Céleste. »